Georges Mazou

11 décembre 2018

les miettes

  La diagonale .   Meseta 10 /   Jusqu'au plus loin que porte le regard , ce n'est qu'ocres jaunes brulés ,déssèchés ,sous une brume grisâtre et légère qui brouille les lignes . à cette époque de l'année les récoltes ici sont faîtes , effacées les couleurs . restent les terres arides et nues qui n'ont pas vu la pluie depuis des lustres . de loin en loin on devine quelques troupeaux de moutons. tout semble figé dans la chaleur du matin. Seul ,  le gros bourg , ramassé sur lui- même , dans l'ombre de ses... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2018

les miettes

La diagonale.   9/ Mancha .   Travaux routiers ça bouchonne patience il fait chaud et le vent s'est levé soulevant des tourbillons de poussières comme dans le livre en somme arrêté au niveau du chantier visiblement deux chefs sont là et discutent entourés de trois ou quatre ouvriers plus anciens qui écoutent silencieux les mains dans les poches seul un jeune ouvrier maghrébin fait de son mieux pour réguler le flux des camions et voitures - un problème dites-vous ?
Posté par Georges Mazou à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2018

les miettes

  La diagonale .   7/ Manga .   A la terrasse surplombant magnifiquement l'Alcantara enjambant le Tage , deux jeunes femmes japonaises ont commandé une bouteille de vin blanc et du coca . elles grignotent du bout des doigts leur grande salade composée tout en fumant des cigarettes blondes. on les dirait tout droit tombées d'un manga. la franche noire coupée nette, le reste , agencé dans une perplexité savante . elles portent juxtaposés, tulle évanescent sur pantalon serré, des Nikes , et manteau léger de luxe , de... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2018

les miettes

    La diagonale .   7/ Santa Maria la Blanca .   Croire naïf qu' le poinçonneur des lilas c'est dans la chanson que nenni. dans ce coin du pays mieux vaut savoir aussi que le client est au service du personnel signe parmi d'autres du malaise social du visqueux de la précarité ainsi attendre que l' ouvreuse ait fini de bavarder et valide les billets d'entrée.   Après traverser la cour pavée sous le soleil entrer et découvrir une merveille blanche .   La vie,  comptable de... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2018

les miettes

  La diagonale .   NUIT 6/   Du toit terrasse aménagé vue directe spectaculaire sur la cathédrale illuminée on dirait que St Marie joue la duchesse émergeant de ses songes nocturnes.
Posté par Georges Mazou à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2018

les miettes

  La diagonale.   5/ être à la fête .   De son violoncelle, il joue Bach . c'est sur la grande place , au pied de la vieille cathédrale , si bien, que les passants s'arrêtent et font cercle autour de lui , à distance respectueuse . instant de grâce. c'est une fin d'après-midi lumineuse et chaude. se dire que c'est ici qu'il faut être dans ce moment de plénitude et d'équilibre en retrouvant le fort sentiment enfantin d'être à la fête .
Posté par Georges Mazou à 17:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 novembre 2018

les miettes

la diagonale   4 / La saison est finie .   Allons voir en passant , la bourgeoise .vieille et ridée, bardée de breloques couteuses , elle respire à peine entre ses belles facades déjà closes . la saison est finie. mais elle offre toujours aux jeunes gens déliés l'inlassable jeu de ses vagues hautes et trébuchantes . quand même , même pas bu un coup !   Soirée de froidure sur la ville frontière. tout le monde semble s'être réfugié dans ce resto bord de mer , ouvert sur la nuit et les vagues . comme un cliché mille... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2018

les miettes

La diagonale.   3 / conduire .   De la route , conduire . le monde en mouvement ,les bons moments de fluidités , les paysages en défilés . on pense à Alain , lephilosophe,aux lignes de fuites ,à la mythologie du sud  .
Posté par Georges Mazou à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2018

les miettes

la diagonale d'un voyage.   2/ la place   sur la route , plaisir souvent retrouvé, l'inattendu . il suffit vers l'heure du déjeuner ,de quitter le grand axe des vacances. on tourne, on hésite un peu, pour se retrouver attablé en terrasse,au soleil de septembre , devant un verre de vin blanc un peu dur de pays . du monde ici sur la place devant le PMU . dimanche midi, toutes les générations mêlées et à entendre les brides des conversations, ici on   travaille . la ville estuaire et les chantiers au bord du fleuve... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

les miettes

La diagonale d'un voyage .     Tenter la diagonale d'un voyage, thème éculé s'il en est .     1/ Ville portuaire .   cité maritime qu'elle aime à brandir comme slogan, non sans raison . on la croit bien connaitre et depuis fort longtemps . ellle porte en elle de fortes bouffées de mer , de jeunesse éperdue , par delà ses métamorphoses d'aujourd'hui.  Mais il suffit d'un hazard d'hôtel de confort pour se retrouver, ravi, dans une autre perspective . le  quartier est inconnu, pas vraiment à... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 17:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]