Georges Mazou

11 décembre 2017

les miettes

l'île. les anecdotes .      dans le sud bordant les routes  partout les déchets abandonnés la lumière bornant l'abandon douteux de quelques ouvrages routiers les villages sur les hauteurs à l'abri de leurs ombres les vieux gardent les murs travaillés les jeunes désoeuvrés cherchent de 'avenir   la circulation déroutante qui ressemble à un jeu anarchique les sacs poubelles suspendus   aux rétroviseurs des voitures mais le sourire des gens rencontrés     la saison des... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2017

les miettes

l ' île (5)   ici tellurique mythologie histoire cinéma romans paysages tout se mêle et s'enmêle pour offrir dans la beauté et la lumière l' épaisseur baroque d'une culture composite enracinée profondément du récit .   ( Lipari . octobre )
Posté par Georges Mazou à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2017

les miettes

l ' île . ( 4 )   Un dé de café noir vieux fauteuil délavé en osier sur la terrasse ensoleilée regarder le lent passage continu des tankers sur l'horizon bleuté miroitant de la mer   devant à un quart d'heure impitoyablement le cimetière marin des miséreux.   ( Marina Di Ragusa . octobre )
Posté par Georges Mazou à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2017

les miettes

l 'île  ( 3)   de sombres jeunes hommes désoeuvrés traînent au pied de l'escalier monumental aux carreaux de majolique bleu dans l'attente dont ne sait quoi d'impossible partout de la lumière mêlée d'insidieuse tristesse .   ( Caltagirone )  
Posté par Georges Mazou à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2017

les miettes

L'île ( 2 )     tout semble se lézarder sous le poids des ans de l'histoire tourmentée du soleil   l'ocre des vieux murs prennent des teintes d'enluminures aux reflets de la fin de journée   dans l'ombre des ruelles les balcons  de part et d'autre semblent s'enmêler sous l'exubérance des plantes grasses du linge étendu   aux pas des portes une certaine pauvreté sombre et discrète ou des femmes en noirs portent la dureté de ces vies la .   (  Caltagirone . octobre )
Posté par Georges Mazou à 15:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 novembre 2017

les miettes

L ' île .   On se pose dans le soleil d'un après-midi entre mer et massifs et aussitôt la chaleur sèche d'une fin d'été la montagne autour bleutée voilée de brumes évanescentes et la lumière la lumière miraculeuse les accueille .     La ville bruyante dynamique joyeuse envahie de sa jeunesse de son passé de sa beauté dans les secrets de ses palais de ses églises de ses passages dans la fraicheur de ses fontaines ici les mots n'en peuvent mais.   ( Palerme . octobre . )
Posté par Georges Mazou à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2017

les miettes

Les saisons .  Novembre .   Ils avaient la mer et cherchaient la lumière   mais les sombres monotonies des vieillards.   ( Perros ) .
Posté par Georges Mazou à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2017

les miettes

les saisons . octobre.   Sous des tombereaux de grisailles il traîne d'obliques lumières d'ocres sur des horizons balafrés.   ( Perros ) .
Posté par Georges Mazou à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2017

les miettes

Mistral song.   ce vent fou là gicle des collines par coups de boutoirs obstinés se réfugier devant un blanc piquant de pays solution raisonnable   ou bien   l'as tu vu croque olives sous la casquette c'la couler vive par rosé de finette avant la poudre d'escampette vers le nord des pendus.   ( Cavalaire . octobre . )
Posté par Georges Mazou à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2017

les miettes

voyage   beau décors d'opéra bouffe ou de très riches rutilants s'exposent flottants devant tous les autres défilant comme en pélérinage sur le quai des marchands du temple jeux rôles très figés on s'y laisse prendre un peu.. étrange jeu de miroirs .   ( St Tropez . septembre .)
Posté par Georges Mazou à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]