14 novembre 2014

j'ai relu

sensation   par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers, picoté par les blés,fouler l'herbe menue; rêveur,j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds, je laisserai le vent baigner ma tête nue.   je ne parlerai pas, je ne penserai rien : mais l'amour infini me montera dans l'âme, et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien, par la nature,- heureux comme avec une femme .   20 avril 1870. A.Rimbaud.    
Posté par Georges Mazou à 09:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]