mon âme, la solitude.

 

sous les grands arbres gémissants

sont couchés les fougères et les pleurs

loin de nous

les îles grecques les mille soleils

l'île de Paques et le petit poucet

nos vies sont aux vents de l'hiver

nos mots itou

 

Paco Ibanes

les femmes qui se pressent sous la pluie

et les enfants qui font la ronde

dieu sait pourquoi pour qui

le cercle est rouge

jamais fermé

la solitude mon âme la  solitude.

 

( 1971)