28 novembre 2014

MOLLY

comme aux étés brûlants vont boirent les chevaux fous à l'eau fraiche des mares c'est ton coeur que j'ai dans la poitrine sais-tu que j'entends vivre à déraison.
Posté par Georges Mazou à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]