quand un amour se meurt

pour masquer rouge douleur

on en donne chanson

 

on le croyait plusvrai

plus dur

joueur

toujours dansant sous les vents tièdes marins

l'illusion d 'y croire comme voyage en Amérique

 

saltimbanque désolé

s'en va se retourner

un homme ça ne pleure que dans l'ombre

quand un amour se meurt

cet amour là se venge en violence

 

comme bateau dérivant aux couleurs délavées

se disloque

grand fracas

dans les jades d'océan

à sa part d'éternité

nul jamais n'y peut prétendre.

 

(1995 )

DSC_1382