guyane

 

l'enchantement des mots nouveaux

pour un monde immense

inconnu

les abords de la guyane

 

poteau mitan

substantif essentiel

la mère porte la famille

la maisonnée

 

lepayo payo

(prononcer papayo,parait-il )

l'oiseau sentinelle

de la forêt

son chant enregistré

pour la sonnerie des portables

 

les chablis,arbres tombés en forêt

partout,encombrant les layons

cycle naturelle

s'en méfier

 

le ficus étrangleur

arbre parasite

qui étouffe les autres

les arbres cathédrales

aussi les tamarins 

leurs singeries

 

sur leplateau arriere

des quatre quatre

les touques

pour y fourrer

les

groins oreilles et queues

de cochons

 

les caciques

oiseaux bavards et matinaux

cul rouge jaune ou vert

partout dans Cayenne

qui se réveille

 

sur la route de Kaw

le village de Roura

borde la Comtée

de sa nonchalance

piquée

d'héliconias pendula rouges lumineux.

 

les coqs de roches

oranges flaschis

mais si discrèts

dans le ravin .

 

( cayenne mars 2013)

DSCN4864.JPG