12 mai 2015

les miettes

Combes matinal perché comme rossignol noyé de sa verdure suspendu pour l'histoire l'abbatiale les vitraux Soulages qu'il faut efforts pour le comprendre lignes noires les fonds blanchâtres sans concessions agencements croisés nous renvoyant à la question. Soulages la nudité émerveillée.   (juillet 2014)  
Posté par Georges Mazou à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]