07 décembre 2015

les miettes

les ombres demesurées couvrent les têtes baissées au point qu'ils n'osent plus bouger ils regardent un peu las les rougeoiements solaires déclinants fabuleux de la fin du jour au-dessus des pins courbés de vents noirs maritimes mais à quoi bon? la beauté du monde ne nous sauve de rien .   (Perros. décembre)
Posté par Georges Mazou à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]