30 décembre 2015

les miettes

des soubassements   aux soubassements de nos vies l'âge venant en sourdine il ne reste peut-être que celà les amitiés qu'on ne saurait brader au marché du jeudi même sous la pluie   elles resistent à tout sans quel'on sache vraiment pourquoi racines contre vents et marées perdues renouées   on peut s'y retrouver en légèreté toujours pour peu qu'on y perdre point le Nord et nos valises mal fagotées au clapot du tous les jours   elles sont gravées aux granits de nos côtes pour ré sister... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]