quand on divague

 

chantonner

sur le dos d'un âne grec

en pétant

plus haut que selle

se perdre dans les oliviers

d'une colline crêtoise

en attendant

le retour d'un bleu printemps

que l'on aura mérité

dans ce monde fou éclaté

qui ne regarde plus la mer

mais les dieux impossibles

comme fausses bonnes sorties

aux silences feraillés

des autres

pain noir huile olives

du soleil

croquer la vie

croquer la vie

chantonner encore chantonner encore

l'horizon courbé de nos désirs.

 

( Perros.janvier )

DSC_6193