Février

 

sur la mer

des restes de lumières

de journées qui s'allongent

 

encore pourtant

la grisaille uniforme

usante

sans prise

crachineuse

de ce temps

 

mais sur le chemin

en venant

primevères jonquilles

et même quelques blancs arums

sous les  senteurs de méditerranée

d'un arbre mimosa

pour indiquer

en discrétion

les lendemains qui chantent

 

il a oté son chapeau

reconcilié

il est rentré

d'un pas allègre

si simple la vie

quand il en est ainsi

ritournelle

ritournelle.

 

( Perros.février).

DSC_5489