songe

 

on voudrait entendre

de la musique celtique

lente profonde

éternelle

couvrir

les trains de galets du mauvais temps

retenir

les lumières célestes

de ses mains

et cheminer paisible

du côté de la vie

du côté de la mer

même hideuse même violente

iode et canelle mêlées

on voudrait

on voudrait

l'or

les tournesoles

de Vincent

le printemps

maintenant

aujourd'hui

pour ouvrir chemise

au soleil de midi .

 

( Perros . février )

DSC_8736-002