cours de la Bôve

 

la ville à changé 

en bien

plus aérée

lavée

plus légère dirait-on

moins de grisailles donc

moins de murs

les arènes sociales aussi se sont déplacées

on a troqué

en douce

le monde ouvrier

pour plaisance affichée

et les bords de mer c'est certain

se sont furieusement endimanchés

les uniformes se sont faits forts discrets

les gars de l'arsenal

ont reculé d'un pas

ou s'en sont partis voir ailleurs

plus blanche donc plus vide

et tout au bout

la pêche le monde salé

est moins en

DSC_0144

fête lumineuse

restent

les ciels de passages

on ne sait quoi du large devant Groix.

 

( Lorient . avril )