16 octobre 2016

les miettes

Le fleuve  ( 2)     Craie de l'art au bout des doigts pour ne pas sombrer tout à fait en feuilles mortes   bords du fleuve cheminer grand soleil en légèreté dans le début d'octobre   craint cependant sourdement le moment de tourner casaque vers le nord   banalité du temps banalité des mots signent pesenteurs et blessures d'un dimanche.   ( octobre ).
Posté par Georges Mazou à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]