25 octobre 2016

les miettes

L'ombre.   fin octobre les prémisses de l'hiver déjà à pas de velours dans la certitude froide d'un quidam rigide   les feuilles tombent et tout terni dans la lumière oblique quand elle n'est pas cachée en brumes matinales   on se recouvre on pense à autrechose sous des tapis de gris quelques rondes encore dans les sous-bois fredonnent comme en compensation   le temps présent les promesses paresseuses des airs connus de nostalgie   on pourrait donc en rester là dans la mollesse... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]