Ni un souhait

ni la crainte

mais la seule présence

continue

pesante

estomacale

de l'idée de la mort

 

ce qui manque

presque toujours

absolument

la légèreté de vivre

 

sous le vent chaud matinal

venu de la mer

des pétales rouges

du bougainvillée

s'étiolent

dans les bleus pâles translucides

de la piscine .

 

( Matoury.novembre 2016)

20161128_145636