L'hiver .

 

A l'ouest l' hiver

certains occupés de lumière

vivent la nuit

entourés de livres et d'images

au ralenti

comme les bêtes hibernantes

 

c'est pour s'accomoder

au moins mal

du décors sans forme

des grisailles totalitaires

régal

des jours sans

 

ils ressemblent

à ces vieilles horloges

qu'on trouvait jadis

dans quelques lieux publics

aujourd'hui

poussièreuses

tachetées sur les bords de bruns épais

dont les aiguilles

depuis longtemps

ont cessées de courir

 

c'est au bout d'un couloir

propice

à tous les courants d'air

à tous les pas résonnants

des passants songeurs

en ruminance.

 

(Perros. janvier 2019 )

s-l1600