11 juin 2019

les miettes

les assis   entre l' instinct de survie banal   et la peur qui ne les quitte guère trébuchants ils portent retrécissement de tout à en suffoquer laideur et délabrement sans nom en guirlandes ruminantes à coup sûr du coté des vieilles de l'espagnol loin très loin des lignes d'une jeune femme en chapeau inaccessibles désormais   ici lourdement l'organe triomphe dans ses remue-ménages et mastications sonores   lui fasciné les regarde les supporte tout au bord de l'écoeurement désemparé ... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2019

les miettes

les diagonales   dimanche aire d'autoroute cohortes des poids lourds en attente virevoltage flou des véhicules touristes de tout genre il pleut sur le talus deux oiseaux se bécotent fini les barres figues le reste d'eau minérale des Cévennes c'est gris terne sans accroche possible alors dormir un peu ou repartir ?   ( mai . remontant dans le nord .)
Posté par Georges Mazou à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2019

les miettes

les diagonales   tuiles rouges passées bleu pastel l'enchantement d'un regard   l'énorme vaisseau de briques rougeâtres oblige le voyageur quelconque à lever la tête leçon : l'humilité et la soumission .   (Albi , mai .)
Posté par Georges Mazou à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2019

les miettes

les diagonales   grande gifle courue d'un golfe de Gascogne il pleut oui mais comme à Dublin longuement lourdement et la ville méridionale semble désemparée sous ses pavés luisants ses terrasses vides dégoulinantes ses tuiles ternes en berne d'un printemps le voyageur en est surpris .   ( Albi. mai. )
Posté par Georges Mazou à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]