13 novembre 2019

les miettes

De novembre   va la saison sans humour ni questions seuls les sabots les pavés froids mouillés la nuit qui tombe   les jours s'enfoncent flotter comme naufragé à demi-mort nous ne sommes pas fait pour novembre et ses cortèges gris de reliquaires   valse lente breloques et larmes à l'oeil faut pas chercher d'horizon mais garder la mesure .   ( Perros. novembre . )
Posté par Georges Mazou à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2019

les miettes

La diagonale toscane.   quand la lumière méridienne vient se nicher à l'ombre d'une terrasse d'un bar à vin toscan ruelle montante de village couleurs chaleur paisible c'est bon c'est bien c'est beau étendre ses jambes redresser le chapeau de paille en attendant le vin frais commandé c'est ça c'est ça aussi voyager rencontrer sans nul doute sans illusion les moments pleins de brève sérénité   ( Toscane. octobre. )       .
Posté par Georges Mazou à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2019

les miettes

La diagonale toscane   le constat   Depuis longtemps déjà constaté les centres historiques sont voués désormais au cosmopolitisme du tourisme massifié moderne invasion et division du monde pour villes musées mises en scènes   pour se mêler aux gens du cru mieux vaut faire pas de coté un pas de plus vers le tout au bord plaisirs assurés   chercher vers santo Spirito ou mieux encore à Sant'Ambrogio le soir jeunesses et bobos tonifiants.   ( Florence . septembre. )
Posté par Georges Mazou à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2019

les miettes

la diagonale toscane.   les contingences .   Attendre un train au bout d'un quai et traverser Paris navette oblige un jour de pluie chercher un horizon quelconque à Charles de Gaulle entre bretelles et bétons   chercher encore le numéro de son logement sur San Jacopo aller-retour garantis   être balloté dans le système abscon des billeteries pour entrer aux musées grimper au bout de son souffle sur la Cupola pour admirer la fresque immense du jugement dernier avant tout en haut de jouir du... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]