14 avril 2020

les miettes

Confinement   Pas mal loti pas le plus aliéné pas malade ( peut-être ) pas ceci pas cela se retourner dans la musique comme toujours pour l'heure aussi s'aider de Céline, Pessoa et Corti lumières obliques des jours et des nuits   Ne pas avoir l'envie d'écrire comme si  frappés de virus les mots n'avaient plus guère de sens ni de poid véritable   Une longue attente contrainte pesante malsaine à bien des égards nous fige en marigo   l'actualité rentrée si brusquement dans nos vies ... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]