27 novembre 2017

les miettes

L ' île .   On se pose dans le soleil d'un après-midi entre mer et massifs et aussitôt la chaleur sèche d'une fin d'été la montagne autour bleutée voilée de brumes évanescentes et la lumière la lumière miraculeuse les accueille .     La ville bruyante dynamique joyeuse envahie de sa jeunesse de son passé de sa beauté dans les secrets de ses palais de ses églises de ses passages dans la fraicheur de ses fontaines ici les mots n'en peuvent mais.   ( Palerme . octobre . )
Posté par Georges Mazou à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2017

les miettes

Les saisons .  Novembre .   Ils avaient la mer et cherchaient la lumière   mais les sombres monotonies des vieillards.   ( Perros ) .
Posté par Georges Mazou à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2017

les miettes

les saisons . octobre.   Sous des tombereaux de grisailles il traîne d'obliques lumières d'ocres sur des horizons balafrés.   ( Perros ) .
Posté par Georges Mazou à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2017

les miettes

Mistral song.   ce vent fou là gicle des collines par coups de boutoirs obstinés se réfugier devant un blanc piquant de pays solution raisonnable   ou bien   l'as tu vu croque olives sous la casquette c'la couler vive par rosé de finette avant la poudre d'escampette vers le nord des pendus.   ( Cavalaire . octobre . )
Posté par Georges Mazou à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2017

les miettes

voyage   beau décors d'opéra bouffe ou de très riches rutilants s'exposent flottants devant tous les autres défilant comme en pélérinage sur le quai des marchands du temple jeux rôles très figés on s'y laisse prendre un peu.. étrange jeu de miroirs .   ( St Tropez . septembre .)
Posté par Georges Mazou à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2017

les miettes

voyage   riviera  partout entre Antalya et Lanzarote du soleil pour ceux qui peuvent comme du vernis à ongles clinquant and cie   la côte même en septembre n'est que saturation jusqu'à l'écoeurement on cherche en vain quelques fluidités de passage   ce pays devait être magnifique il y a longtemps avant les envahisseurs de ce temps   il faut passer le cran du massif des Maures pour retrouver de l'équilibre des lignes et couleurs de l'épaisseur des hommes là oui du vrai plaisir.   ... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2017

les miettes

balade.   Adossé das la fraicheur d'un soir de septembre au mur du collège Jean Moulin rue de Betléhem ( celà ne s'invente pas ) il se grise parmi d'autres du grand vaisseau gothique illuminé et mouvant pour le travail des hommes d'autrefois et d'aujourd'hui fête bien servie. (Chartres ,septembre.)
Posté par Georges Mazou à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2017

les miettes

Les saisons , Septembre .   C'est la rallonge dessous la table fragile comme pièce rapportée tirée chaque année au repas de famille c'est selon chaleureux comme on aime atroce et gris quand c'est mal pris.   ( Perros ).
Posté par Georges Mazou à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2017

les miettes

Les saisons,  Août.   On peut en dire sale caractère souvent en froid d'avec la dorsale attendue il sait trop bien se montrer maussade grincheux buté comme toile rêche   mais aussi brusquement des moments chaleureux de vraies lumières cherchant prince consort le pardon entre les blés roulés et les jours presque déjà écornés.   ( Perros )
Posté par Georges Mazou à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2017

les miettes

En mer   En pêche un matin la mer scintille au soleil de l'été mieux vaut baisser la tête cligner des yeux alors dans le clapot et les mouvements du canot flèches d'argents diffragtées il pleut de la lumière on en voudrait rester là avec montante la voix d'une Nina Simone.   ( Perros , Août )
Posté par Georges Mazou à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]