04 mai 2015

les miettes

guyane   la crique blanche pour Pakou et Quay   improbable cadeau de la vie le carbet laotien en manque d'entretien mais solide emjambe la crique en formant un bassin ou règnent trois aiwaras fort bien nourrit lieu incertain d'équilibre entre la forêt les plantations les dominos de bois au dessus de l'eau courante   l'habitat marqué des belles humeurs de l'esprit d'une lointaine asie de ses saveurs   deux chandelles jamais éteintes éclairent le portrait de l'ancien respect continuité la... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2015

les miettes

guyane ici souvent on parle du Laos de la Réunion de Nouméa comme si c'était banlieues et parfois on croit comprendre que la métropole c'est encore plus loin autre monde comme un vague cousinage de transit un peu honteux.   ( 2013)
Posté par Georges Mazou à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2015

les miettes

guyane   la ZIC semble être descendue assez bas il pleut beaucoup et souvent après quoi le ciel reste brouillé chargé et fait peser une lourde chaleur sans vent l'île de Cayenne semble sommeiller.   ( 2013)
Posté par Georges Mazou à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2015

les miettes

guyane le quartier   en bas dans la ruelle les jeunes sang-mêlés deux et demi de tensions passent soirées au tour de la voiture rouge hors service glandage bavard très au point un siège d'handicapé leur sert de fétiche ludique   la vieille blondasse défaite par la vie apparait de temps à autres on la voit discuter mollement avec eux   dans la cour la famille de Cali rassemblée sur un vieux divan dévore le feuilleton à la tv   entre les deux devant notre balcon le marchand de sommeil... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2015

les miettes

guyane   le matin vers 10 heures la chaleur s'installe dans son opulence victorienne l'on sait alors être vraiment ailleurs les visages se marquent des traits de l'endurance de la débauche de transpiration collant comme pâte le bain tropical toujours au risque de la saturation   et l'on comprend qu'à la fraîche dans la nuit avancée les esprits se pendent à la fête et la musique.   (octobre 2013 )    
Posté par Georges Mazou à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2015

Posté par Georges Mazou à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2015

les miettes

guyane   l'emotion au bout d'un layon boueux le bagne des anamites il n'en reste plus grand chose quelques fondations en  dur les cellules disciplinaires la forêt a repris son droit il faut consulter les cartes les précis historiques pour mieux comprendre de vieilles photos rendent compte de cette saloperie coloniale mais on n' y voit jamais ni la peine ni le travail c'était en 1931 l'année del'exposition internationale ce n'est qu'en 46 que le site de la crique Anguille fût fermé.   ( octobre 2013 )... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2015

les miettes

guyane   dans un fauteuil réconforté de coussins terrasse au dessus du quartier octobre la saison sèche ronronner d'être là un rien de vent de fraicheur viennent se mêler à la douceur de la nuit chaleur du jour apaisée   fond sonore continu des grenouilles de la rue de rares passages bruyants être là ici maintenant joie spinocienne dans l'harmonie d'unmoment du monde.   ( octobre 2013)
Posté par Georges Mazou à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2015

les miettes

extérieur à ce monde dans la position équivoque du visiteur   on voudrait pouvoir tout ramasser tout empiler de la Guyane transfigurer ce monde en un grand fleuve littéraire   ici la sensualité la chaleur les corps prévalent et s'imposent dans l'immédiateté de l'existence du temps présent   on comprend mieux sur l'île de Cayenne les écrivains de ce continent c'est une terre de récits.   ( octobre 2013 )  
Posté par Georges Mazou à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2015

un cri parmi les autres

la Méditerranée n'est plus la mer bleue de nos étés elle est devenue sangs noyés l'inacceptable la honte de nos jours.     ( Perros .avril 2015 )
Posté par Georges Mazou à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]