02 mars 2015

les miettes

guyane   les pluies drues et sévères bloquent les oiseaux bavards dans les bougainvillés rouges carmins de leur opulence   un escargot de guyane dans le jardin énorme sous les averses   la maison de quartier ouverte à tous lesvents les colis alimentaires masquent si mal l'humiliation de la misére   ( Cayenne mars 2013)
Posté par Georges Mazou à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2015

les miettes

guyane   sur le marché de Cayenne dans les coloriages chaleureux de l'exotisme les ranboutans d'asie le bouillon d'Awara fruit de palmier transformé en pâte pour la fête de Pâques   le durian fruit / chose du Laos dont on garde longtemps en bouche l'indicible goût   les picolettes petits oiseaux chanteurs que l'on trinbale dans leurs cages comme viatiques entre deux sacs de couac aux rebords des étales.   la boisson fraîche  au gingembre que l'on sirote dans la fraicheur des halles en... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2015

les miettes

guyane   l'enchantement des mots nouveaux pour un monde immense inconnu les abords de la guyane   poteau mitan substantif essentiel la mère porte la famille la maisonnée   lepayo payo (prononcer papayo,parait-il ) l'oiseau sentinelle de la forêt son chant enregistré pour la sonnerie des portables   les chablis,arbres tombés en forêt partout,encombrant les layons cycle naturelle s'en méfier   le ficus étrangleur arbre parasite qui étouffe les autres les arbres cathédrales aussi les... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2015

les miettes

les fleurs d'ajoncs jaunes fluo persan citron le vert japonais foncé la terre verte de Nicosie et l'ardoise des vagues parfois devant les décors de la mer songer et s'dire comme ça n'être plus qu'une fiction.   ( Landrellec février 2013 )
Posté par Georges Mazou à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2015

les miettes

la généalogie une manière de se coltiner la question tu temps la conjuguer la conjurer son avantage on a le temps . 
Posté par Georges Mazou à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2015

les miettes

que deviens-tu ? je suis sur des modes mineurs et mornes je rêve encore projetant vaguement je sais fort bien avoir perdu l'essentiel de l'élan.   ( janvier  2013 )
Posté par Georges Mazou à 12:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2015

les miettes

le repas de famille   le père épuisé dort dans son fauteuil il respire bruyamment bouche ouverte nous autres autour de la table faisons vagues conversations sans grand plaisir sans être dûpes ne pas laisser s'installer du silence on s'ennuit sans le dire finissant le café saturés du gros repas de la chaleur d'être ensemble vers le degré zéro de l'inconsistance .   ( janvier 2013 )
Posté par Georges Mazou à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2015

les miettes

la longue fade léthargie d'un hiver sans définition que celle très hésitante de l'ennui de l'attente   ( 2012 )
Posté par Georges Mazou à 11:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2015

les miettes

quatre années maintenant la vie continue comme on dit   être encore là repousser mal la pieuvre culpabilité   bec dur tisonne du coté ou l'on fait jeunesse   a Stockholm assis au bord d'un trottoir.   (novembre 2012)
Posté par Georges Mazou à 14:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2015

les miettes

une complainte pour chanson il va plus lentement la misère en ses membres   c'est la fin de novembre il est perdu le temps des alluvions des eaux vives et de l'ambre .   (novembre 2012 )
Posté par Georges Mazou à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]