25 novembre 2014

MOLLY

comme le manchot sur son rocher s'exprimant en latin devant la mer glacée j'écris pour toi et pour mieux me cacher.   ( 1971)
Posté par Georges Mazou à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2014

MOLLY

l'amour est une liane qui se prend n'importe oû au loin le chant des rossignols   ( 1971)
Posté par Georges Mazou à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2014

MOLLY

mon âme, la solitude.   sous les grands arbres gémissants sont couchés les fougères et les pleurs loin de nous les îles grecques les mille soleils l'île de Paques et le petit poucet nos vies sont aux vents de l'hiver nos mots itou   Paco Ibanes les femmes qui se pressent sous la pluie et les enfants qui font la ronde dieu sait pourquoi pour qui le cercle est rouge jamais fermé la solitude mon âme la  solitude.   ( 1971)  
Posté par Georges Mazou à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2014

MOLLY

de toi la petite minute de révolte tes yeux brillants le paquet de gauloises   de toi des signes tes fantasmes les miens le concerto de St Preux.   Lorient 1971.
Posté par Georges Mazou à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2014

j'ai relu

demain, dès l'aube, à l'heure ou blanchit la campagne , je partirai . vois-tu, je sais que tu m'attends . j'irai par la forêt, j'irai par la montagne. je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.   je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, sans rien voir au dehors,sans entendre aucun bruit, seul,inconnu, le dos courbé, les mains croisées , triste,et le jour pour moi sera comme la nuit .   je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, ni les voiles au loin descendant vers Harfleur, et quand j'arriverai, je... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2014

MOLLY

blues   n'est pas bien beau mais il va sur l'eau   la nuit ma gosse je pense à l'écume à la voix du Léo d'avant au bercement des palmes à l'ennui aux ombres rapportées   la nuit ma gosse j'ai envie de chialer l'encre bleue qui s'étire la boule dans la gorge je  pense à toi ta voix tes gestes si tu savais   la nuit ma gosse tes yeux tes mains je me fais mal je t' ai  fait mal ce blues qui jamais ne finira nos jeux qui ont cessé   la nuit ma gosse des images dans la tête tu es... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2014

MOLLY

Lorient   le jour se cogne aux fenêtres brume et soleil sans bruit dans l'élan incertain de tes six ans tu te glisses boule chaude près  d'un demi sommeil paresseux   déjà tu te rendors tête sur mon épaule suçant ton pouce tes pieds glacés contre le ventre   je grogne un peu par principe par plaisir ma fille je te retrouve .     ( 1978 ).
Posté par Georges Mazou à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2014

j'ai relu

j'entendis murmurer à voix basses : " voila Heredia, le poète " et l'admiration brillait dans de nombreux regards. ce soir-là,ma vanité déjà grande toucha à la démesure , et la sensation de n'avoir qu'à lever la main pour toucher le ciel submergea mon égo et m'insuffla le courage de réaliser ce qui, avec le temps , serait une des actions les plus importantes de ma vie : avancer vers le groupe de jeunes gens parmi lesquels je venais de découvrir Lola Junco, m'arrêter à une distance correcte, et sans dire un seul mot, regarder la jeune... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2014

MOLLY

sur la paume de tes mains tracer de mon doigt les bleues lignes de tes yeux sur la pointe des pieds me donna ses deux lèvres.   (Concarneau. mars 1969 )
Posté par Georges Mazou à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2014

MOLLY

la liberté est en voyage sans heure ni date au rythme du gitan   en Gascogne les arbres couleurs d'ébène sous un ciel d'opale   vers la Yougoslavie une âme une âme noire s'est pendue désarmée et déçue   au crochet d'un boucher les mouches bleuâtres viennent s'y poser   la Grèce au milieu des vestiges nus ont depuis longtemps poussé les trèfles aux quatre feuilles   l'histoire la culture le soir est là maintenant   Olympie il yavait sur le chemin des roses blanches dans le vent ... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]