29 novembre 2014

MOLLY

Hélène, chanson d'un soir   tant va la viequ'à la fin je n'entends plus qu'elle qui me remonte du fond du ventre comme un axe sanglant et rieur   qui se moque bien de moi, de mes agoisses de mes rengaines   tant va le jour qu'à la fin je ne vois plus qu'elle qui danse dans la lumière se joue à me faire les tours les plus pendables les tours les plus beaux comme au bleu  temps de liberté   tant va la pluie, tant va le vent que je ne sais plus rien ni la couleur des pommes ni le goût des amandes ... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2014

MOLLY

comme aux étés brûlants vont boirent les chevaux fous à l'eau fraiche des mares c'est ton coeur que j'ai dans la poitrine sais-tu que j'entends vivre à déraison.
Posté par Georges Mazou à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2014

j'ai relu

le fait est que comprendre les autres, n'est pas la règle dans la vie. l'histoire de la vie ,c'est de se tromper sur leur compte, encore et encore, encore et toujours, avec acharnement, et après y avoir réfléchi, se tromper à nouveau .c'est comme ça qu'on sait qu'on est vivant, on se trompe.peut-être que le mieux serait de renoncer à avoir tort ou raison sur autrui, et continuer, rien que pour la ballade. mais si vous y arrivez vous...alors,vous avez de la chance.   Philip Roth . ( pastorale américaine ).
Posté par Georges Mazou à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2014

MOLLY

je te demande sans doute l'impossible mais j'ai vu les crabes dans les creux si médiocres quand il s'agit d'horizon   j'ai eu si peur pour toi pour moi que par faiblesse un jour a eux pareil il nous faille ressembler   je voudrais voyager te voir libre  et dansante avec toi, vivre d'intelligence.     ( 1973).        
Posté par Georges Mazou à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2014

MOLLY

comme le manchot sur son rocher s'exprimant en latin devant la mer glacée j'écris pour toi et pour mieux me cacher.   ( 1971)
Posté par Georges Mazou à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2014

MOLLY

l'amour est une liane qui se prend n'importe oû au loin le chant des rossignols   ( 1971)
Posté par Georges Mazou à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2014

MOLLY

mon âme, la solitude.   sous les grands arbres gémissants sont couchés les fougères et les pleurs loin de nous les îles grecques les mille soleils l'île de Paques et le petit poucet nos vies sont aux vents de l'hiver nos mots itou   Paco Ibanes les femmes qui se pressent sous la pluie et les enfants qui font la ronde dieu sait pourquoi pour qui le cercle est rouge jamais fermé la solitude mon âme la  solitude.   ( 1971)  
Posté par Georges Mazou à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2014

MOLLY

de toi la petite minute de révolte tes yeux brillants le paquet de gauloises   de toi des signes tes fantasmes les miens le concerto de St Preux.   Lorient 1971.
Posté par Georges Mazou à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2014

j'ai relu

demain, dès l'aube, à l'heure ou blanchit la campagne , je partirai . vois-tu, je sais que tu m'attends . j'irai par la forêt, j'irai par la montagne. je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.   je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, sans rien voir au dehors,sans entendre aucun bruit, seul,inconnu, le dos courbé, les mains croisées , triste,et le jour pour moi sera comme la nuit .   je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, ni les voiles au loin descendant vers Harfleur, et quand j'arriverai, je... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2014

MOLLY

blues   n'est pas bien beau mais il va sur l'eau   la nuit ma gosse je pense à l'écume à la voix du Léo d'avant au bercement des palmes à l'ennui aux ombres rapportées   la nuit ma gosse j'ai envie de chialer l'encre bleue qui s'étire la boule dans la gorge je  pense à toi ta voix tes gestes si tu savais   la nuit ma gosse tes yeux tes mains je me fais mal je t' ai  fait mal ce blues qui jamais ne finira nos jeux qui ont cessé   la nuit ma gosse des images dans la tête tu es... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]