06 novembre 2014

MOLLY

au jardin de mon coeur comme un air de bonheur   le matin pâle se lève et baille bleu mon chandail bleue l'odeur des lilas bleu l'horizon de ses yeux   et les chemins sinueux commeau pays du voyageur des sensations élémentaires de lumière d'ombre et de couleurs.
Posté par Georges Mazou à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2014

MOLLY

une môme au ciré noir les cheveux perlés de bruime chapeau noir revolte sans gêne la vie la vie qui fait des arabesques rouge espoir de soleil noir chapeau bas !     ( Landrellec. août 69) .
Posté par Georges Mazou à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2014

MOLLY

ty coat   tout est si simple nos mains sur le rebord de pierres et les poissons dans l'eau   tes yeux si bleux tes yeux d'horizon la nuit sous la pluie   la vie nous coule entre les doigts t'avoir près de moi de ne pouvoir te dire et de savoir déjà .
Posté par Georges Mazou à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2014

MOLLY

la douce époque des fleurs pâles des bois de roses des tendres choses   à cloche pied en fer à cheval   ton beau sourire   goût de la mer celui des algues  vagues immenses déferlantes   évasion terrible évasion chevillée .     ( 1967)
Posté par Georges Mazou à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2014

MOLLY

à perdre haleine à en mourir et puis ta douce et bonne voix   on reprendra va la balade et puis la main que tu me donnes   déambulons tu te tais on écoute la romance des arbres   et puis c'est toi non pas une autre   mes yeux se fondent dans les tiens et puis voici le temps des songes celui des nuits de brumes des grisailles des feuilles aux vents   voici venir la tête hideuse de l'hiver son ombre gigantesque et noirâtre ou se cognent nos têtes enchantées   des pluies  de... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2014

MOLLY

l'automne   voici venir le temps  de se laisser porter le temps des verres des fins d'après-midi le temps des petits soupirs ou les yeux se ferment presque d'eux mêmes   voici le temps sacré des ciels bas et gris et longs de l'effroi ou le voyage des chrysanthèmes coeurs à mémoire comme reveil sonnant une gitane au bout des doigts   toi les cordes de la guitare c'est la jaune époque des cendres qu' accompagnent les lourdeurs le temps qu'on oubli voici la douce et bonne saison du temps perdu au... [Lire la suite]
Posté par Georges Mazou à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2014

MOLLY

 Paul Eluard song   te donnerai mon épaule t'offrirai l'autre monde celui des eaux claires et profondes   mes yeux se perdent dans les lignes du plafond à ta rencontre mon âme à ta rencontre.   ( 1967).    
Posté par Georges Mazou à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2014

MOLLY

j'ai une plaie au pied une plaie de bonheur tessons verts sur plage blanche de soleil chante un peu de sang le pied coupé,les mains en poches ,le coeur aux lèvres   tes mains nos mains tes lèvres la brune tes seins durcis tendus les fleurs au champ au vent l'été et les grains de ta peau   donne-toi donne-moi crachons hurlons on verra bien mettons à mort le pauvre destin des pauvres gens   sous la lampe à pétrole mais mains moites de sueur reprennent le fil qui nous lie.   ( 1967).  
Posté par Georges Mazou à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2014

MOLLY

Femme   ecrire le vide personnel la voix des dieux l'ombre journalière la lumière si rare et soudaine la mer chanteuse en nos veines le désir des gestes de la peau de la femme écrire désir écrire pour nier l'émiettement continuel .    
Posté par Georges Mazou à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2014

MOLLY

exergue   corps parfumés,tièdes,tous baisés donnés:dans les prés profonds de l'été,herbes couchées, enchevêtrées, dans les couloirs suintants des maisons pauvres, sur des divans,des lits qui craquent - Jack mon amour -ma chérie -embrasse -moi Nebby -mon petit -mon  amour le coeur en branle, il poussa la porte du restaurant Burton. l'odeur le saisit à la gorge: sauces de viandes pénétrantes,lavasses de légumes verts - lerepas des fauves- des hommes,des hommes, des hommes .   Joyce. Ulysse.
Posté par Georges Mazou à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]